Action Canada félicite la Colombie-Britannique de sa décision de couvrir le coût de la pilule abortive (Mifegymiso)

Posted on janvier, 2 2018 by Action Canada

La Colombie-Britannique devient la sixième province à annoncer qu’elle couvrira le coût de la pilule abortive, se joignant à la Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l’Alberta, à l’Ontario et au Québec. Les plus grandes provinces canadiennes prouvent à présent par l’exemple que la couverture du coût de l’avortement médical est à la fois nécessaire et possible. En ne suivant pas cet exemple, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve, le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest ainsi que le Nunavut privent plusieurs de leurs résidents d’un accès sans obstacle à un service de santé essentiel.

Action Canada exhorte ces provinces retardataires et le gouvernement fédéral à collaborer afin de mettre fin à l’accès à deux vitesses et inéquitable à l’avortement, au Canada.

L’engagement de la Colombie-Britannique aidera à atténuer les inégalités et les écarts dans l’accès à l’avortement. Pour l’instant, les fournisseurs de services d’avortement sont concentrés à Vancouver et Victoria, dans cinq cliniques spécifiques. Les femmes et personnes trans qui vivent près des cliniques de Cranbrook, de Kelowna ou de Trail peuvent également s’y adresser directement, et des services d’avortements sont accessibles dans certains hôpitaux, mais il n’en reste pas moins que la majeure partie de la province est dépourvue de ces services.

La Colombie-Britannique vient d’annoncer son plan de couverture par voie de bulletin d’information; la couverture débutera dans deux semaines. Tout détenteur d’une carte de BC Care pourra recevoir la pilule gratuitement et sans ordonnance dans les pharmacies. La province investit également des ressources pour s’assurer que les pharmaciens sont au courant des détails et des règlements touchant ces changements. Nous incitons la province à faire savoir clairement aux praticiens de la santé et au grand public que la norme d’excellence pour l’avortement médical est maintenant offerte.

En abolissant l’obstacle du coût, la C.-B. offre plus de choix aux personnes qui sont aux prises avec une grossesse non intentionnelle, de même qu’un accès plus équitable à un service médical dont la rapidité importe. Mifegymiso, dont le prix de détail oscille entre 350 et 400 dollars, offre la possibilité de répondre au problème de longue date de l’iniquité dans l’accès à l’avortement dans les régions rurales et éloignées du Canada où l’option chirurgicale n’est pas offerte.

Toute personne a le droit de recevoir des services complets en matière de santé génésique, au Canada, quelque soit son code postal ou sa fourchette de revenu.

Le véritable choix exige un réel accès. #AccèsPourVrai

Pour en savoir plus à propos de la pilule, visitez www.mifegymiso.com 

Follow Action Canada