La Bourse Phyllis Harris contribue à accroître les compétences et l’expérience d’étudiant-es qui sont bénévoles ou employé-es dans le domaine général de la sexualité humaine et qui ont l’intention de poursuivre une carrière en lien avec celle-ci.

Ce fonds de dotation honore le dévouement et les objectifs de Walter et Phyllis Harris, qui étaient de solides militants et militantes pour la liberté de choix et pour l’autonomie de chaque personne. La famille Harris a établi un fonds pour cette bourse afin de soutenir des personnes qui aspirent à devenir des leaders en ce qui touche la santé sexuelle et génésique et les droits qui s’y rattachent.

Ce don à la mémoire de madame et monsieur Harris procure du soutien depuis plus de 20 ans à des étudiant-es qui peuvent ainsi avoir accès à un emploi pertinent et important, dans le cadre de stages d’été rémunérés. Action Canada est ravi d’avoir l’occasion de partager son mentorat et son expertise avec des leaders en devenir dans ce domaine, qui ont le bénéfice de tels stages grâce à la Bourse Phyllis Harris.

Ayant été infirmière de santé publique, Phyllis a fait du bénévolat auprès de Planning des naissances tout au long de sa carrière, à l’époque où l’avortement était loin d’être légal. Interviewée par l’Edmondon Journal à l’occasion du prix qui lui a été décerné en 1981 pour son bénévolat, Phyllis a décrit comme ceci la motivation qui l’a conduite à s’intéresser à ce type de travail :

« J’aime bien, personnellement, planifier ma vie et être le mieux possible en contrôle de ce qui m’arrive. Même lorsque j’étais une jeune étudiante en soins infirmiers, j’étais consternée par les répercussions néfastes que des grossesses non planifiées et non désirées entraînaient pour la vie d’individus et de familles. »

Phyllis a pu fournir son soutien personnel pendant toute sa carrière puis, avec son conjoint et d’autres personnes vivement intéressées, a mis sur pied une section locale de Planning des naissances afin d’abolir les obstacles et de faire en sorte que chaque personne puisse prendre ses propres décisions à propos de son corps. « Une grande partie des activités des premières années concernait l’éducation du public et la promotion des modifications au Code criminel qui ont vu le jour en 1969. »

Dans le mouvement pour la santé sexuelle et génésique et les droits qui s’y rattachent, nous prenons appui sur les épaules de géants et de géantes – nous tirons de leçons des victoires durement gagnées par des militant-es, des bénévoles et des travailleurs et travailleuses du domaine de la santé comme Phyllis et Walter Harris. À l’heure où nous continuons de franchir des pas pour relier des mouvements des quatre coins du Canada et du monde, nous sommes honoré-es de contribuer à poursuivre l’avancement de leur objectif de soutenir des leaders du futur dans le domaine de la santé et des droits sexuels et génésiques.

en savoir plus [+] en savoir plus [-]