Une éducation à la sexualité dans toutes les salles de classe

L'éducation sexuelle sauve des vies

L’éducation complète à la sexualité est reconnue par l’ONU comme un droit humain fondamental de tous les enfants et jeunes. Pourtant, l’éducation à la sexualité que les jeunes personnes reçoivent au Canada est ENCORE gravement déficiente et parfois carrément absente des programmes scolaires.

Ce à quoi ressemble l’éducation à la sexualité au Canada

  • Non conforme aux normes et pratiques exemplaires internationales
  • Désuète
  • Incomplète
  • Non surveillée/évaluée de manière à assurer une prestation de qualité
  • Offerte par des personnes enseignantes qui reçoivent peu de soutien, voire aucun
Parlez-nous de votre éducation sexuelle

L’accès d’une jeune personne à une éducation sexuelle de qualité (éducation complète à la sexualité) au Canada dépend principalement de son conseil scolaire, de son directeur ou sa directrice d’école et des ressources de son école. Ceci signifie que les jeunes d’écoles et de communautés où les ressources sont suffisantes ont un meilleur accès à des informations de qualité sur la santé, puisque des intervenant-es en éducation sexuelle de l’extérieur peuvent être mis-es à contribution. Dans les écoles où les ressources sont limitées ou qui n’accordent pas la priorité à ce type de programme, il est possible que des jeunes ne reçoivent qu’une éducation sexuelle limitée, voire aucune. Certaines écoles embauchent même (volontairement ou non) des organismes biaisés qui fournissent aux élèves des informations trompeuses sur la santé sexuelle et/ou qui présentent une éducation à la sexualité axée exclusivement sur l’abstinence.

L’éducation à la sexualité sauve des vies. Ceci n’est pas une exagération. Lorsqu’elle est adéquate, l’éducation à la sexualité change des vies et favorise la santé et la sécurité. Une éducation sexuelle de qualité encourage le consentement, réduit les taux d’ITS, accroît la visibilité et l’inclusion des enjeux LGBTQ+ et améliore généralement le bien-être, la santé et la sécurité des jeunes.  

Les impacts d’une éducation à la sexualité de qualité

  • Amorce retardée de l’activité sexuelle
  • Diminution des comportements sexuels à risque
  • Utilisation accrue du condom
  • Utilisation accrue de la contraception
  • Connaissances rehaussées sur la sexualité, la grossesse, le VIH et d’autres ITS
  • Attitudes améliorées à l’égard de la santé sexuelle et génésique
  • Meilleure connaissance des droits et du respect dans les relations sexuelles
  • Meilleure communication avec les parents au sujet du sexe et des relations
  • Efficacité accrue dans la gestion de situations à risque

Le Gouvernement du Canada a l’obligation en vertu des droits de la personne de fournir à tous les élèves une éducation à la sexualité fondée sur les données probantes, scientifiquement exacte, sensible au genre, inclusive des personnes LGBTQ+ et positive à l’égard du sexe. Il doit faire plus pour aider les personnes enseignantes à fournir une éducation complète à la sexualité, en travaillant avec les provinces et territoires afin de répondre aux lacunes et de mettre à jour les programmes scolaires et les capacités conformément aux Lignes directrices canadiennes pour l’éducation en matière de santé sexuelle de 2019.

Ce que le Canada peut faire dès maintenant pour assurer l’accès de toutes les jeunes personnes à une éducation complète à la sexualité 

  • Lancer une stratégie nationale et une campagne de sensibilisation afin d’égaliser l’accès à l’éducation complète à la sexualité dans l’ensemble des provinces et territoires, conformément aux Lignes directrices canadiennes pour l’éducation en matière de santé sexuelle.
  • Octroyer des fonds à l’Agence de la santé publique du Canada pour soutenir la formation d’intervenant-es professionnel-les en éducation à la santé sexuelle.
  • Octroyer des fonds à l’Agence de la santé publique du Canada pour assurer une surveillance nationale régulière d’indicateurs de la santé sexuelle.
Mis à jour le 2019-10-07
Campagne associée
Sujets