Communiqué de presse: 7 milliards de personnes leur monde, leurs possibilités

Posted on octobre, 28 2011 by Action Canada

Dans cinq jours, il est projeté que la population mondiale atteindra 7 milliards. Notre réponse actuelle est déterminante pour un avenir qui soit sain, durable et prospère, ou marqué par les inégalités, la détérioration environnementale et les difficultés économiques, selon le rapport « État de la population mondiale 2011 » publié aujourd’hui par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).

Lors de la présentation du rapport, en conférence de presse sur la Colline parlementaire à Ottawa, aujourd’hui, la représentante de l’UNFPA, Alanna Armitage, a déclaré aux journalistes que le jalon des 7 milliards de population est une « incitation à l’action ». Plus de 215 millions de femmes et de filles, dans le monde, veulent utiliser des méthodes contraceptives modernes pour espacer leurs grossesses ou limiter la taille de leurs familles, mais elles n’ont pas accès à ces services pour des raisons d’inégalité des sexes, de coût, de géographie, d’âge et/ou de manque d’infrastructures et de ressources de santé. « Or l’aide au développement pour la planification familiale a reculé à un niveau inférieur à celui du milieu des années 1990. Des millions de filles et de garçons adolescents, dans le monde en développement, n’ont pas un accès suffisant à des services d’éducation sexuelle et à l’information sur la prévention de la grossesse et du VIH. Habiliter les individus à prendre leurs propres décisions génésiques est la meilleure voie d’avenir », a affirmé Mme Armitage.

Sandeep Prasad, directeur général d’Action Canada pour la population et le développement (ACPD), a félicité le Gouvernement du Canada pour son appui continu au travail de l’UNFPA et pour sa récente décision de financer l’International Planned Parenthood Federation et ses services de contraception et d’éducation sexuelle viagra dans le monde en développement. Il a toutefois noté que le Canada doit faire beaucoup plus : « Le Canada s’est engagé à d’importants investissements dans l’accélération des progrès pour la santé des femmes, dans le cadre de l’Initiative de Muskoka sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants; mais seulement 1,7 % des octrois annoncés jusqu’ici sont destinés à des services et fournitures de planification familiale. Les données du rapport de l’UNFPA démontrent que le Canada doit hausser considérablement ses investissements dans les services, l’information et les fournitures de contraception, s’il veut réaliser sa promesse de réduire la pauvreté et la faim dans un monde où vivent 7 milliards d’humains.

» En conclusion, Mme Armitage a réitéré qu’une forte population mondiale soulève des défis, mais aussi des possibilités. « Il est plus important que jamais de préparer le terrain à un développement économique et social durable, qui favorise l’égalité plutôt que d’exacerber les inégalités. »


NOTES À LA RÉDACTION :

Des exemplaires du rapport, des graphiques à haute définition prêts pour l’impression et des rouleaux B de courtes vidéos d’accompagnement sont accessibles à https://www.unfpa.org/public/op/preview/home/sitemap/swp2011 (Nom d’utilisateur : unfpa Mot de passe : swp2011

Les journalistes sont invités à assister au lancement public du rapport, le mercredi 26 octobre à 18 h 00, au 131, rue Queen – inscription requise pour les journalistes non accrédités au Parlement.