Déclaration d’Action Canada en réaction à la décision de l’Î.-P.-É. d’offrir des services d’avortement sur l’île

Posted on avril, 1 2016 by Action Canada

31 mars 2016 — Action Canada se réjouit de l’annonce du premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan, que la Province prend des mesures pour offrir des services d’avortement sur l’île.

Jeudi après-midi, le premier ministre a affirmé que le ministère de la Santé de l’Î.-P.-É. sera mandaté de « commencer à planifier un nouveau centre de santé reproductive pour femmes » en milieu hospitalier afin d’offrir une gamme de « services de santé reproductive, incluant les avortements médicaux et chirurgicaux ». Santé Î.-P.-É. aura à développer une analyse de rentabilisation pour le développement du centre.

Nous sommes ravis d’apprendre cette décision, après des années de plaidoyer par des militantes et des organismes comme Abortion Access Now Prince Edward Island et le Fonds d’action et d’éducation juridiques pour les femmes (FAÉJ). Souvenons-nous qu’une proposition de faire venir sur l’île des fournisseurs de services d’avortement avait été avancée en 2014 par Santé Î.-P.-É., mais bloquée à l’échelon exécutif au motif qu’elle contrevenait aux politiques gouvernementales en vigueur.

Le Gouvernement de l’Î.-P.-É. annonce maintenant sa décision, à quelques jours de l’échéance qui lui était donnée pour faire connaître son intention de résister ou non à une contestation judiciaire visant à le contraindre à respecter ses obligations en vertu de la Charte. En effet, la Loi canadienne sur la santé confie aux provinces la responsabilité d’assurer que tous les résidents aient accès aux services de santé essentiels, y compris l’avortement. C’est d’ailleurs un droit humain. De plus, le droit international garantit à toute personne les droits à la vie, à la liberté, à la sécurité et à la santé, ce qui inclut l’accès à une gamme complète de services de santé sexuelle et reproductive (y compris des services d’avortement). Dans ce cadre, les gouvernements sont tenus de veiller à ce que soient offerts des services accessibles, acceptables et de qualité.

Les mesures de l’Î.-P.-É. afin de créer un centre de santé génésique pour femmes doivent être à la hauteur de ces obligations à l’égard des droits humains. Ceci inclut de clarifier dans quelle mesure le centre offrira des services complets de santé sexuelle et reproductive visant à satisfaire toute la gamme de besoins en la matière – de la contraception et du dépistage d’infections transmissibles sexuellement (ITS) jusqu’à la procréation assistée, en passant par des services de counselling et de soutien exempts de préjugés.

Dans le développement d’un cadre pour répondre le mieux possible aux besoins de santé sexuelle et reproductive des gens de l’Î.-P.-É., et de façon réellement accessible à toute la population de la province, y compris les personnes ayant des identités de genre diversifiées, il sera important d’élargir le point de mire du futur centre afin d’inclure un soutien complet en matière de besoins de santé sexuelle, au-delà de ce qui concerne uniquement la reproduction.

Par ailleurs, en adoptant des mesures pour assurer l’accès à des soins en temps opportun, la Province devra prendre en compte le fait qu’aller à Charlottetown et en revenir peut prendre des heures, selon où l’on vit dans l’Île. Ceci nécessitera que Santé Î.-P.-É. fasse le nécessaire pour élargir l’accès à des services d’avortement chirurgical et médical au-delà de Charlottetown. Comme première étape, le gouvernement pourrait développer une stratégie pour la mise en œuvre de la norme étalon-or en matière d’avortement médical, le médicament Mifegymiso, dans toute la province.

Nous avons très hâte à l’ouverture de ce centre et à l’expansion des services de santé sexuelle et reproductives dans la province. Il nous tarde de participer avec les autres dépositaires d’enjeux de la santé génésique, à la suite des efforts pour que le gouvernement remplisse ses obligations à l’égard des droits humains.

– 30 –

CONTACT : Brittany Neron ([email protected]) ou Sarah Kennell ([email protected]) :
+1 613 241 4474

ACTION CANADA POUR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS est un organisme de bienfaisance pro-choix et progressiste voué à la promotion et à la défense de la santé et des droits sexuels au Canada et à l’étranger. Pour plus d’information, consultez www.actioncanadashr.org

sujets

Avortement

Follow Action Canada