Déclaration de l’Action Canada sur la Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les travailleurSEs du sexe

Posted on décembre, 17 2017 by Action Canada

En ce 17 décembre, Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les travailleurSEs du sexe, Action Canada pour la santé et les droits sexuels rend hommage aux travailleuses et travailleurs du sexe qui luttent pour leurs droits à l’autonomie, à la santé et à la sécurité, au Canada et dans le monde.

En dépit de preuves solides démontrant clairement l’impact néfaste de la criminalisation du travail du sexe sur la santé et les droits humains des personnes qui l’exercent, le Canada et plusieurs autres pays continuent de punir les travailleuse(-eur)s du sexe, leurs familles et leurs alliés. Ce faisant, le Canada restreint l’accès à d’importantes stratégies de sécurité, pour les travailleuse(-eur)s du sexe – ce qui entraîne de graves violations de leurs droits à la santé, à la sécurité et à l’égalité.

Les normes internationales des droits humains sont claires. Chaque individu a le droit de jouir de la totalité des droits humains, sans aucune distinction; or les travailleuse(-eur)s du sexe sont régulièrement exclus des processus d’élaboration de politiques qui touchent directement leurs vies et sont confrontés à des dénis de justice en cas de violence et de discrimination.

Avant que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU se penche sur le bilan du Canada en matière de droits humains dans le cadre de son Examen périodique universel en mai 2018, nous incitons les responsables gouvernementaux, les organismes de la société civile et les parlementaires à appuyer la recherche et les recommandations formulées par l’Alliance canadienne pour la réforme des lois sur le travail du sexe et la Sexual Rights Initiative (en anglais seulement). Le rapport met en relief les manières particulières par lesquelles les droits des travailleuse(-eur)s du sexe sont niés et leur sécurité est menacée, dans le droit canadien actuel. Il décrit également des mesures que le Canada devrait prendre pour respecter ses obligations de droits humains et assurer que tous les individus du pays vivent dans la dignité et à l’abri de la violence, de la stigmatisation et de la discrimination.

En ce 17 décembre, Action Canada exhorte tous les militants pour les droits humains à manifester leur solidarité avec les travailleuse(-eur)s du sexe, leurs organismes et leurs alliés, en appliquant le principe fondamental de l’universalité afin que tous les individus, y compris les travailleuse(-eur)s du sexe, puissent revendiquer leurs droits.