L’Ontario annonce son régime de couverture de la pilule abortive!

Posted on août, 4 2017 by Action Canada

Action Canada félicite l’Ontario pour l’annonce de son régime de couverture du coût de Mifegymiso. À l’instar de l’Alberta et du Nouveau-Brunswick, l’Ontario mettra en œuvre la couverture universelle du coût pour toute personne possédant une carte Santé, à compter du 10 août 2017. Le Québec s’est lui aussi engagé à la couverture universelle du coût de la pilule abortive.

Dans ses documents d’aperçu du programme de remboursement de Mifegymiso, le ministère articule clairement les critères d’admissibilité et la marche à suivre pour la délivrance et la facturation. Le document note également que Mifegymiso « est reconnu comme une avancée positive pour appuyer l’autonomie des femmes en matière de santé génésique, offrir une solution de remplacement aux avortements chirurgicaux, et élargir l’accès aux soins ». Et nous sommes d’accord : il s’agit d’une étape décisive vers des services de santé génésique complets en Ontario.

Le document d’aperçu mentionne également le règlement de l’Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario, qui autorise légalement les infirmier(ère)s praticien(ne)s à prescrire le médicament. À mesure qu’un plus grand nombre d’infirmier(ère)s praticien(ne)s et de médecins deviendront prescripteurs de Mifegymiso, nous prévoyons que l’accès à l’avortement s’accroîtra considérablement en Ontario. À l’heure actuelle, les services d’avortement sont offerts principalement dans de grands centres urbains, à moins de 150 km de la frontière étatsunienne.

Nous saluons l’Ontario pour son programme de déploiement de Mifegymiso, mais rappelons que les personnes n’ayant pas de carte Santé valide de l’Ontario n’auront pas accès au médicament. Nous exhortons l’Ontario à mettre en œuvre un régime similaire à celui de l’Alberta, qui permet aux individus de fournir une preuve de résidence au lieu d’une carte Santé pour recevoir le médicament. Cette mesure est particulièrement cruciale vu l’importance du facteur temps dans le contexte de l’avortement.

Toutes les personnes du Canada méritent un accès équitable aux soins de santé génésique. Le véritable choix exige un réel accès. #AccesPourVrai