Action Canada reçoit 2 millions $ de Santé Canada pour renforcer les services de santé sexuelle et génésique

Action Canada est ravie d’annoncer son obtention d’un financement de 2 122 795 $ sur trois ans de Santé Canada afin de renforcer ses services en matière de santé et de droits sexuels et génésiques (SDSG).

Il s’agit d’un octroi historique qui permettra d’élargir la capacité de notre Ligne d’accès, de renforcer notre Pôle d’information Web sur la santé sexuelle et de soutenir, grâce à notre Fonds d’urgence Norma Scarborough, plus de personnes confrontées à des obstacles financiers à l’avortement. Ce financement est le premier en son genre de la part du gouvernement fédéral, car il concerne la santé sexuelle et génésique ici même au Canada; il fait partie d’un engagement plus large de 45 millions $ pour soutenir des services et du travail d’information à l’échelon national, en matière de santé sexuelle et génésique.  

La Ligne d’accès d’Action Canada fonctionne depuis plus de sept ans grâce au soutien de bénévoles et à des dons reçus d’individus pour le Fonds d’urgence Norma Scarborough; année après année, ces fonds sont entièrement utilisés. Bien que l’avortement soit décriminalisé au Canada depuis plus de 30 ans, l’inégalité d’accès aux services d’avortement est un obstacle permanent pour des personnes qui choisissent d’interrompre leur grossesse, surtout si elles vivent dans des régions rurales ou éloignées, et la Ligne d’accès est une ressource essentielle pour plusieurs.

« Chaque jour, sur la Ligne d’accès, nous recevons des appels de personnes qui nous parlent d’obstacles qu’elles ont à surmonter pour accéder à l’avortement, résume Frédérique Chabot, directrice de la promotion de la santé à Action Canada. La plupart des personnes qui nous appellent ont peu d’accès à des informations exactes et exemptes de stigmatisation, et ont du mal à s’y retrouver dans les dédales bureaucratiques pour obtenir les soins dont elles ont besoin. » Les pressions financières résultant de la pandémie de COVID-19 et les niveaux accrus de stress et d’anxiété auxquels font face de nombreuses personnes n’ont fait qu’aggraver ces obstacles.

Notre Ligne d’accès et notre Pôle d’information sur la santé sexuelle offrent aux personnes qui y font appel ainsi qu’aux lecteur(-trice)s en ligne des références vers des prestataires de services de santé sexuelle et d’avortement, de même que des informations de santé sexuelle et génésique exactes et sans préjugés. Le financement de Santé Canada permettra à Action Canada d’agrandir l’équipe de la Ligne d’accès; de créer des initiatives à plus grande échelle pour joindre plus de personnes; et d’augmenter la capacité du Fonds d’urgence de soutenir des personnes des quatre coins du Canada qui pourraient autrement ne pas avoir accès aux soins et services qu’elles désirent et dont elles ont besoin.

Le financement fournira également les ressources nécessaires pour mettre à jour le Pôle d’information sur la santé sexuelle et veiller à ce que son contenu soit diffusé dans une perspective anti-oppressive, antiraciste et tenant compte des traumatismes. Cette amélioration des capacités et des informations permettra à un plus grand nombre de personnes d’accéder aux services et aux informations dont elles ont besoin et auxquels elles ont droit.

« Ce financement arrive à un moment déterminant, déclare Mme Chabot. Les priorités que sont la santé génésique et la santé sexuelle ont été délaissées, face à la pandémie, et un nombre sans précédent de personnes a communiqué avec la Ligne d’accès et demandé un soutien financier du Fonds d’urgence Norma Scarborough. »

Le financement de Santé Canada aidera Action Canada à mieux soutenir les personnes qui font face aux plus grands obstacles à l’accès à l’avortement, notamment celles qui sont confrontées à des problèmes liés à la précarité de leur logement, à un handicap ou à la violence d’un-e partenaire intime.

Signalons que dans le contexte de la pandémie, des groupes anti-choix exercent une pression continue et croissante contre l’accès et les droits à l’avortement au Canada; ils ne seront qu’enhardis par la décision récemment fuitée de l’annulation de Roe v. Wade.

« La santé et les droits sexuels et génésiques sont attaqués à l’échelle mondiale, et l’annulation probable de Roe v. Wade va non seulement susciter plus de peur et de stigmatisation autour de l’avortement, mais aussi encourager les organismes et les politicien-nes anti-avortement qui veulent nous retirer nos droits, ici au Canada. Il est essentiel que toutes les personnes au Canada, et partout ailleurs, aient accès à des informations exactes et exemptes de jugements concernant toutes leurs options afin de pouvoir prendre la décision qui leur convient. C’est l’objectif que nous poursuivons dans les services que nous offrons. »

Au milieu de ces crises qui se chevauchent, il est essentiel que nous renforcions nos services et nos ressources pour faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte. Nous nous réjouissons de cet engagement historique de 2 millions de dollars de la part de Santé Canada et nous sommes impatient-es de travailler ensemble pour veiller à ce que les besoins de santé sexuelle et génésique de chaque personne, où qu’elle habite, soient satisfaits, et ses droits respectés.

Posté sur 2022-05-11
Type d'article
Déclaration
Sujets