L'accès à l'avortement, un service mal desservi en Ontario français

L’accès à l’avortement en français est difficile, voire impossible, pour certaines femmes en Ontario. Le seul établissement de santé universitaire francophone de la province — l’hôpital Montfort, à Ottawa — ne pratiquant pas d’avortements chirurgicaux volontaires, des Franco-Ontariennes doivent parfois se tourner vers des cliniques anglophones ou aller au Québec pour obtenir le service.

Posted on 2021-11-02
Article type
In the news
Topics