Des militant-es de tout le pays demandent au gouvernement fédéral de fournir gratuitement la contraception sur ordonnance

L’accès à la contraception est un droit humain. La couverture universelle de la contraception améliore l’autonomie personnelle et les résultats de santé, et génère d’importantes économies. 

Aujourd’hui, Action Canada pour la santé et les droits sexuels et la campagne AccessBC demandent au gouvernement fédéral d’inclure dans son budget de 2021 l’accès universel et gratuit à la contraception sur ordonnance.

« La capacité de contrôler sa fertilité ne devrait pas être réservée aux personnes qui en ont les moyens. Il est grand temps que le Canada prenne les devants et couvre le coût de la contraception », a affirmé Kara Gillies, directrice générale d’Action Canada pour la santé et les droits sexuels.

« Nous devons écouter et croire les jeunes personnes lorsqu’elles nous font part de leurs besoins, et les aider à faire les meilleurs choix pour elles. Il est important de leur faire confiance en tant qu’agentes, décideuses et expertes de leurs propres expériences et de leurs corps », a affirmé Emily Wiesenthal, étudiante en médecine de la Colombie-Britannique et membre de la campagne AccessBC. « L’accès gratuit à la contraception sur ordonnance comporte des avantages importants pour les jeunes, qui rencontrent des obstacles supplémentaires liés au coût et à la confidentialité. »

Au Canada, les grossesses non planifiées coûtent des millions de dollars par année aux systèmes de santé. Des études montrent qu’une couverture universelle de la contraception pourrait permettre d’économiser la totalité de ce montant en seulement six à douze mois. 

Par exemple, pour une somme de 28 millions $, un programme du Colorado offrant des DIU gratuits aux jeunes a conduit en huit ans à une réduction de 54 % du nombre de grossesses adolescentes et de 64 % du taux d’avortement chez les adolescentes, se traduisant par des économies d’environ 70 millions $ pour le gouvernement. Une étude publiée en 2015 dans le Journal de l’Association médicale canadienne indique que la mise en œuvre de la couverture universelle de la contraception au Canada pourrait coûter 157 millions $, mais entraînerait des économies d’environ 320 millions $, seulement en coûts médicaux directs liés aux grossesses non planifiées.

Lorsque les personnes qui peuvent devenir enceintes – en particulier les jeunes – sont habilitées à décider si elles veulent des enfants, combien et à quel moment, elles sont mieux placées pour poursuivre leurs études et accéder à des possibilités d’emploi, ce qui a des impacts positifs sur le revenu, la santé mentale, la stabilité familiale et le bien-être des enfants.

D’autres campagnes réclament l’accès universel et gratuit à la contraception sur ordonnance dans leur province, notamment CoverContraceptiON en Ontario et Birth Control Access for Manitoba au Manitoba. Le groupe CoverContraception est dirigé par des prestataires de soins de santé de l’Ontario qui demandent au gouvernement Ford de mettre en œuvre une politique de contraception gratuite pour les Ontarien-nes.

La couverture universelle de la contraception au Canada par un régime fédéral serait une manière efficace d’accroître l’équité et l’accès aux soins de santé et d’alléger le fardeau des dépenses en soins de santé – particulièrement en période de COVID-19, alors que de nombreuses personnes sont en difficulté financière et que l’accès à la contraception est restreint. Action Canada et AccessBC demandent au gouvernement fédéral de :

  • fournir une couverture universelle des coûts de toutes les formes de contraception, pour toutes les personnes au Canada;
  • parrainer des campagnes d’éducation du public afin d’appuyer et de disséminer les directives cliniques de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada ainsi que des informations sur les méthodes contraceptives et leur utilisation;
  • lancer une Enquête nationale sur la santé sexuelle comprenant un ensemble bien conçu d’indicateurs de santé sexuelle, y compris les taux d’utilisation de la contraception;
  • engager les organismes professionnels pertinents dans la mise en œuvre de modèles de transfert de tâches dans l’ensemble des provinces et territoires, afin d’améliorer l’accès au counseling en matière de contraception, aux ordonnances et à l’insertion de DIU et d’implants; et
  • mettre en œuvre une Stratégie nationale d’assurance-médicaments universelle, transférable, accessible, complète et à payeur unique.

Contacts :

Devon Black
(pronom : elle)
Cofondatrice du Comité AccessBC
www.accessbc.org
[email protected]
778-350-4032

Dr Teale Phelps Bondaroff
(pronoms : il/lui)
Président et cofondateur du Comité
Campagne AccessBC pour une contraception sur ordonnance gratuite
www.accessbc.org
[email protected]
778-678-8325 

* Teale et Devon sont disponibles pour des entrevues en français.

 

Ani Colekessian
(pronom : elle)
Directrice des communications
Action Canada pour la santé et les droits sexuels
www.actioncanadashr.org
[email protected]
613-214-4474, poste 10700

Notes additionnelles

En 2010, une étude d’Options for Sexual Health a estimé que le Gouvernement de la Colombie-Britannique pourrait économiser jusqu’à 95 millions $ par année, soit près du double du coût projeté de la mise en œuvre de cette politique

Pour des recherches de fond sur le sujet, voir :

Document d’information d’AccessBC – https://www.accessbc.org/briefing-paper

À propos d’Action Canada

Action Canada pour la santé et les droits sexuels est un organisme de bienfaisance progressiste, fondé sur les droits de la personne et voué à la promotion et à la défense de la santé et des droits sexuels et génésiques au Canada et dans le monde.

À propos d’AccessBC

AccessBC est une campagne provinciale qui milite pour l’accès universel et gratuit à la contraception sur ordonnance en Colombie-Britannique. AccessBC mène actuellement une campagne de lettres pour inciter le Gouvernement de la Colombie-Britannique à inclure cette politique dans son budget de 2021. Pour plus d’informations sur AccessBC et sur la nécessité et les bienfaits de l’accès universel et gratuit à toutes les formes de contraception sur ordonnance : www.accessbc.org.

À propos de la Semaine de la santé sexuelle et génésique

La Semaine de la santé sexuelle et génésique 2021 (Semaine SSG) est une campagne annuelle de sensibilisation à la santé sexuelle et génésique qui propose des ressources pour améliorer la santé communautaire au Canada. Cette année, elle se tient du 8 au 14 février sous le thème « Des soins adaptés aux jeunes, c’est ton droit! ».

Les soins de santé sexuelle adaptés aux jeunes sont centrés sur l’expérience des jeunes et sur leur droit d’accéder à la santé sexuelle et génésique, et s’appuient sur une approche éclairée, exempte de jugements et positive à l’égard de la sexualité. Ils impliquent de reconnaître que la santé sexuelle fait partie intégrante de la santé globale des jeunes, et que l’âge, le genre, la race ou l’orientation sexuelle peuvent avoir un impact sur l’accès aux soins de santé. Les soins donnés aux jeunes doivent être adaptés à leurs différents besoins et désirs. Les jeunes personnes sont les expertes de leur propre santé.\

Photos

Photos de contraception à utilisation gratuite (source : AccessBC) : https://www.accessbc.org/contraception-stock-photos

 

Posté sur 2021-02-09
Type
Campagne associée
Sujets