Déclaration conjointe sur les soins d'avortement et la COVID19

La Fédération nationale de l’avortement (FNA) du Canada et Action Canada pour la santé et les droits sexuels unissent leurs voix pour que les soins d’avortement demeurent disponibles au Canada en cette période de crise. Nous appelons les gouvernements et les secteurs de la santé à continuer de s’assurer ce que les centres d’avortement restent ouverts. Nous demandons instamment à tous les hôpitaux de fournir des soins d’avortement.

FNA Canada promeut, améliore et assure l’accès à des soins d’avortement de qualité. Action Canada est un organisme de bienfaisance progressiste et pro-choix voué à la promotion et à la défense de la santé et des droits sexuels et génésiques au Canada et dans le monde.

Alors que les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux déploient des mesures afin de ralentir la propagation de la COVID-19, les hôpitaux et cliniques se préparent à une pression accrue sur tou-te-s les professionnel-les des soins de santé ainsi que sur les employé-es, ressources et systèmes. Les interventions et chirurgies non essentielles et électives seront probablement reportées de manière indéfinie, alors que pour d’autres services de santé moins urgents il y aura triage et des délais plus longs.

Pendant cette crise de santé publique, les soins relatifs à la grossesse – y compris les soins d’avortement – demeurent des services de santé essentiels. Les besoins de soins complets de santé sexuelle et génésique ne disparaissent pas en situation de crise. L’avortement est une intervention médicalement nécessaire et sensible au temps; on ne peut pas le retarder sans conséquences profondes pour une personne enceinte, sa famille et le système de santé. Une personne sur trois qui a la capacité de grossesse se fera avorter au cours de sa vie, au Canada. Notre réponse à la pandémie doit inclure les besoins de santé sexuelle et génésique – puisque plusieurs de ces besoins ne peuvent attendre l’« après » COVID-19.

Tout au long de cette pandémie, des personnes auront des besoins pressants de soins et d’accès à des traitements. Certain-es fournisseur(-euse)s d’avortement ont déjà recours à la télémédecine pour l’admission et le suivi, de manière à limiter le potentiel d’exposition pour les patient-es et les employé-es des soins de santé. D’autres fournisseur(-euse)s, en milieu hospitalier, travaillent à assurer que malgré l’annulation de chirurgies électives les soins d’avortement continuent d’être fournis en temps opportun comme il se doit. Nous félicitons celles et ceux qui ont agi rapidement pour veiller à ce que l’accès aux soins ne soit pas compromis.

FNA Canada et Action Canada partagent la vision d’un monde où toute personne peut atteindre les normes les plus élevées qui puissent être atteintes en matière de soins de santé sexuelle et génésique. Cela demeure nécessaire en temps de crise, où le respect et la défense de nos droits à la santé sexuelle, y compris les soins d’avortement, deviennent plus importants que jamais.

En situation de crise, l’avortement, la contraception et la santé sexuelle des jeunes sont souvent relégués au second plan, ce qui entraîne des conséquences dévastatrices pour les individus et les communautés, notamment des taux plus élevés de morbidité maternelle, de violence fondée sur le genre, de grossesse non planifiée ainsi que des effets à long terme sur la santé mentale et physique.

Alors que notre pays s’enfonce dans cette crise, nous devons tout particulièrement protéger les droits humains des membres les plus marginalisés de la société. Les personnes qui rencontrent du racisme, du capacitisme, de l’âgisme, du classisme, de la transphobie et de l’homophobie sont plus touchées par les perturbations des services, y compris en matière d’avortement. Les systèmes de santé de tout le pays doivent accroître l’équité en matière de santé et veiller à ce que les besoins des plus vulnérables soient pris en compte en premier et non en dernier lieu.

FNA Canada, l’équipe de la ligne d’accès d’Action Canada et notre réseau de partenaires qui offrent des services de santé sexuelle et génésique en première ligne travaillent sans relâche pour que nous disposions des informations les plus récentes et les plus claires à communiquer aux personnes qui en ont besoin. Nous travaillons également d’arrache-pied pour que l’accessibilité des soins d’avortement soit maintenue dans les présentes circonstances inhabituelles.

Pour du soutien ou des informations, veuillez communiquer avec la Ligne d’accès au 1-888-642-2725 ou avec FNA Canada à canada@prochoice.org

Posté sur 2020-03-20
Type d'article
Déclaration
Sujets