Cela commence avec les jeunes – Amélioration des soins de santé sexuelle au Canada

group of young people in front of white background

Par Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique, Agence de la santé publique du Canada

Ce n’est un secret pour personne : la pandémie actuelle de COVID‑19 a eu de grandes répercussions sur les jeunes au Canada. Comme je l’ai souligné dans mon dernier rapport annuel, les fermetures d’écoles, l’augmentation du chômage, l’accès limité aux services et les mesures de distanciation physique prolongées se sont traduits, chez les jeunes, par un isolement, des problèmes de santé mentale et des foyers potentiellement dangereux.

Comprendre les répercussions de la COVID‑19 sur les services liés aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)

Pour mieux comprendre les vastes conséquences de la pandémie de COVID‑19 au pays, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) mène une série de sondages en ligne sur la prestation de services liés aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et l’accès à ces services. Ces sondages nous fourniront d’importants renseignements qui nous permettront de mieux comprendre les tendances relatives aux ITSS dans le contexte de la pandémie actuelle. De plus, nous espérons en apprendre davantage sur les obstacles à l’accès aux services liés aux ITSS et sur les pratiques novatrices qui sont utilisées au Canada pour fournir ces services pendant la pandémie de COVID‑19. Les résultats préliminaires de l'enquête sur les fournisseurs de services liés au ITSS sont disponible sur le Blog des données de l'Infobase de l'ASPC.

Augmentation du taux d’ITSS chez les jeunes au Canada          

Avant la pandémie, nous avons constaté une hausse alarmante des taux de chlamydiose, de gonorrhée et de syphilis chez les jeunes au Canada. De 2009 à 2018 par exemple, les taux de syphilis chez les jeunes femmes de 15 à 19 ans ont bondi de près de 1 768 %. Il ne s’agissait pas d’un phénomène isolé. De 2014 à 2018, les taux d’hépatite C ont également augmenté chez les 15 à 29 ans, soit de 14 % chez les hommes et de 27 % chez les femmes.

Pour réussir à faire baisser ces taux, il faut adapter les services de santé sexuelle aux besoins des jeunes et s’attaquer aux défis uniques auxquels ceux‑ci doivent faire face pour obtenir des soins. Des technologies et des outils novateurs, comme des services de dépistage en ligne et l’autodépistage, peuvent améliorer l’accès pour les populations difficiles à atteindre. Il sera essentiel de faire participer les jeunes tout au long de l’élaboration de ces initiatives pour qu’elles donnent les résultats escomptés.

Favoriser l’accès à des ressources adaptées aux jeunes

Par ailleurs, comme les jeunes passent plus de temps en ligne, le besoin de ressources en ligne exactes et adaptées à eux n’a jamais été aussi grand. Les parents, les fournisseurs de soins de santé et les éducateurs jouent un rôle important pour ce qui est de fournir aux jeunes des renseignements, des outils et des ressources exacts. Le livret sur les infections transmises sexuellement (ITS) à l’intention des jeunes est une ressource utile qui traite des signes et des symptômes des ITS, des tests de dépistage ainsi que des moyens de prévention et qui donne des conseils facilitant la prise de décisions éclairées.

Donner aux jeunes les moyens d’agir

Malgré les nombreux défis auxquels ils ont été confrontés, les jeunes ont fait preuve d’une grande résilience, de débrouillardise et de leadership en cette période difficile.

À l’occasion de la Semaine de sensibilisation à la santé sexuelle et génésique, qui se déroule du 8 au 14 février 2021, je vous invite à réfléchir aux besoins particuliers de nos jeunes. Lorsque les jeunes se sentent à l’aise de parler de la santé sexuelle dans un milieu exempt de préjugés, ils sont plus susceptibles de demander et de recevoir les soins dont ils ont besoin. Ensemble, nous pouvons aider les jeunes à jouer un rôle actif pour façonner leurs soins, adopter des comportements favorisant la santé sexuelle et faire baisser les taux d’ITSS au Canada.

Posté sur 2021-02-08
Type d'article
Texte d’opinion
Campagne associée
Sujets