Action Canada reçoit des fonds du Gouvernement du Canada pour l’avancement de la santé et des droits sexuels et génésiques en partenariat avec des organismes en Amérique latine et dans les Caraïbes

Rights from the Start banner - ES

Grâce à une contribution quadriennale (2020-2024) de 10,89 millions $ du Gouvernement du Canada par l’intermédiaire d’Affaires mondiales Canada, le projet Droits dès le départ travaille en partenariat avec des organismes de divers pays d’Amérique latine et des Caraïbes pour offrir des services essentiels de santé sexuelle et génésique et des informations qui font progresser l’égalité des genres; et pour fournir à toutes les personnes, y compris les femmes et les filles, les services et les informations dont elles ont besoin pour prendre activement des décisions concernant leur propre corps et leur vie.

Le financement de ce projet d’Action Canada pour la santé et les droits sexuels permet à l’organisme de soutenir les activités et projets de ses partenaires, Fòs Feminista (anciennement l’IPPFWHR), à Akahatá, à CIES (Bolivie), à CEPAM-G (Guayaquil, Équateur), à GRPA (Guyana), à INNPARES (Pérou) et à Promsex (Pérou) de réaliser ce travail. 

L’accès à l’information, à l’éducation et aux services en matière de santé sexuelle et génésique est un droit fondamental de toute personne, partout dans le monde. Ce projet s’inscrit dans le cadre de nos efforts permanents pour assurer que toutes les personnes, y compris les femmes et les jeunes filles, puissent prendre des décisions concernant leur propre corps, en disposant d’informations exactes et en ayant accès aux services de qualité dont elles ont besoin et auxquels elles ont droit. 

 Kara Gillies, directrice générale, Action Canada pour la santé et les droits sexuels

Le manque d’information sur la santé et les droits sexuels et génésiques, l’inégalité des genres et les obstacles aux établissements et services de santé contribuent à stigmatiser la sexualité et entraînent des taux élevés d’infections transmissibles sexuellement, de grossesses non planifiées et d’avortements à risque – sans compter les gouvernements qui ne prennent pas leurs responsabilités pour la réalisation des droits sexuels et génésiques.

L’Amérique latine et les Caraïbes présentent le deuxième taux le plus élevé au monde de grossesses chez les adolescentes de 15 à 19 ans. C’est la seule région du monde où cette tendance est à la hausse, en particulier chez les filles de moins de 15 ans.

Le projet Droits dès le départ utilise une approche féministe et fondée sur les droits humains pour répondre à ces préoccupations en promouvant et en faisant progresser l’information et les droits en matière de santé sexuelle au Canada et dans la région Amérique latine et Caraïbes, chez les femmes, les hommes et les jeunes – et en particulier les adolescentes.

Le besoin de services et d’informations en matière de santé sexuelle et génésique est particulièrement urgent en ce moment. La pandémie, les restrictions de mobilité qui en découlent et des changements au financement des soins de santé publics ont limité l’accès aux services de santé sexuelle et génésique dans le monde entier.

Action Canada et ses organismes partenaires pour le projet Droits dès le départ, en Amérique latine et dans les Caraïbes, sont reconnaissants du soutien apporté par le gouvernement canadien pour continuer à renforcer les services et les programmes de santé sexuelle et génésique dans ce contexte difficile.

Posté sur 2021-12-09
Type d'article
Déclaration
Sujets