La SDSG dans les lettres de mandats ministériels 2022

Aujourd’hui, le Gouvernement du Canada a publié ses lettres de mandats ministériels, décrivant les engagements que chaque ministre s’efforcera de réaliser. Nous sommes ravi-es de constater que la santé et les droits sexuels et génésiques sont clairement mentionnés dans plusieurs de ces lettres, notamment celles au ministre de la Santé et celles aux ministres des Femmes et de l’Égalité des genres, des Affaires étrangères, de même que du Développement international. Observation excitante : les références à la SDSG dans les lettres de mandat sont parmi les plus fortes à ce jour.

La santé et les droits sexuels et génésiques (SDSG) sont un point de mire grâce à des années de travail acharné et de plaidoyer sans relâche que nous avons réalisé aux côtés de nos partenaires, pour en faire une priorité à l’échelon fédéral.

Nous avons hâte de travailler avec les ministres et leurs équipes pour continuer à améliorer l’accès aux services de santé sexuelle et génésique pour les personnes au Canada, à soutenir le financement des organismes féministes et de défense des droits des femmes, et à lutter contre la désinformation et contre l’effritement des droits de la personne. Nous nous réjouissons de constater que le gouvernement a un mandat clair pour soutenir et défendre les droits de la personne ici et dans le monde.

Notre travail se poursuit! Nous aurions aimé qu’il soit fait mention de l’éducation sexuelle en tant qu’intervention clé en amont pour lutter contre la violence fondée sur le genre, pour répondre aux épidémies d’ITS et pour améliorer la santé en général. Les Canadiens et Canadiennes sont très favorables à une stratégie nationale visant à garantir l’accès à l’éducation sexuelle complète pour toutes les jeunes personnes, et il est grand temps que le gouvernement fédéral en fasse une priorité. La nécessité d’améliorer l’accès aux contraceptifs demeure cruciale. Il n’y a pas non plus de mention de la décriminalisation du travail du sexe – un élément à aborder de toute urgence.

Nous nous réjouissions certes de poursuivre notre travail ensemble au cours de la nouvelle année afin que les engagements en matière de SDSG établis dans les lettres de mandats soient respectés, mais nous savons que la route est encore longue. Ces droits ne se défendent pas tout seuls. Joignez-vous à nous pour faire changer les choses, et contribuez à la suite de la lutte pour améliorer la santé sexuelle et génésique et pour renforcer les droits qui s’y rattachent, pour tous et toutes!

Posté sur 2021-12-16
Type d'article
Déclaration
Sujets