Élections de 2019 : la politique, c'est personnel

3 figures with their backs toward the image with hands on hips facing parliament buildings with The Personal is Still Political written on their backs.

Vous aimeriez connaître la position de vos candidat-es sur divers enjeux relatifs à la santé sexuelle et génésique? Voici 15 questions à leur poser!

Avortement

  1. Les obstacles à l’accès à l’avortement au Canada sont encore plus marqués pour les personnes qui vivent à l’extérieur des centres urbains, dans le Nord et dans les réserves des Premières Nations. Quelles mesures adopteriez-vous pour répondre à ces obstacles?
  2. En raison de son Règlement 84-20, le Nouveau-Brunswick est la seule province du Canada où une personne doit payer elle-même pour un avortement dans une clinique indépendante. En tant que député-e fédéral-e, que pourriez-vous faire pour mettre fin à cette discrimination?
  3. Santé Canada publie un éventail de ressources informatives sur la santé. Or des organismes anti-choix continuent de produire et de disséminer des informations trompeuses sur l’avortement. Que feriez-vous, si vous étiez élu-e, pour que tous les individus aient accès à des informations exactes et fondées sur les données probantes à propos de l’avortement? Quelles mesures prendriez-vous pour abolir les obstacles à l’accès aux soins d’avortement créés par les organismes anti-choix?  

Accès à une éducation sexuelle de qualité

  1. Si une province ou un territoire tentait un recul de son programme d’éducation à la sexualité, que feriez-vous, en tant que député-e fédéral-e?
  2. Appuyez-vous la nécessité d’une stratégie du Gouvernement du Canada afin d’améliorer l’éducation à la sexualité à l’échelle du pays, y compris des fonds pour la sensibilisation et la formation d’intervenant-es professionnel-les en éducation à la santé sexuelle?
  3. Le Canada ne recueille pas encore de données complètes sur les indicateurs de la santé sexuelle. Votre parti mandaterait-il Statistique Canada de recueillir des données sur les indicateurs de la santé sexuelle afin de mieux soutenir les politiques de santé publique et de renforcer les programmes d’éducation à la sexualité ainsi que leur mise en œuvre?

Travail du sexe

  1. Appuyez-vous l’abrogation de la Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation (2014)?
  2. Vous engagez-vous à impliquer les travailleuses du sexe dans toute consultation et toute étude qui conduiraient à des politiques touchant ces personnes et leur travail?
  3. Quelles mesures adopteriez-vous afin d’éliminer la violence, la stigmatisation et le harcèlement que les travailleuses du sexe rencontrent dans le cadre juridique actuel?

Assurance-médicaments

  1. Appuyez-vous une stratégie d’assurance-médicaments universelle et à payeur unique? 
  2. Appuyez-vous la création d’un programme de couverture universelle du coût de tous les contraceptifs avant le déploiement d’une stratégie nationale d’assurance-médicaments? 
  3. Êtes-vous d’accord avec l’idée que tous les médicaments et dispositifs médicaux qui soutiennent la santé sexuelle et génésique devraient être priorisés dans le formulaire national d’assurance-médicaments?

Promouvoir le leadership mondial du Canada pour les droits sexuels et génésiques

  1. Appuyez-vous l’engagement à consacrer 0,7 % du RNB à l’aide publique au développement?
  2. Appuyez-vous un investissement ciblé d’au moins 500 millions $ par année en aide au développement pour les domaines négligés de la santé et des droits sexuels et génésiques (SDSG) (c.-à-d. l’avortement, les contraceptifs, le plaidoyer et la SDSG des adolescent-es)?
  3. Que feriez-vous pour assurer un soutien financier accru aux organismes locaux et communautaires de défense des droits des femmes dans le monde?
Mis à jour le 2019-09-03
Campagne associée
Sujets