Action Canada accueille favorablement la Stratégie nationale d’assurance-médicaments, mais des préoccupations persistent

Wallpaper image of pills

Le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments a rendu public aujourd’hui son rapport final, qui inclut la recommandation d’un régime national d’assurance-médicaments universel, public et à payeur unique. Il s’agit d’une excellente nouvelle, car cette approche à la prestation des soins de santé est la seule qui soit équitable et conforme aux normes des droits de la personne.

Toutefois, nous craignons qu’une approche graduelle, priorisant les médicaments d’emploi essentiels ou les plus courants, n’inclue pas les médicaments les plus importants pour la santé sexuelle et génésique. Or les besoins des personnes les plus marginalisées doivent constituer une considération de premier ordre pour toute politique ou tout programme de santé gouvernemental.

Plusieurs médicaments et dispositifs de santé sexuelle et génésique – comme les contraceptifs, les médicaments abortifs, les médicaments anti-VIH et les médicaments qui soutiennent la santé des personnes trans – sont particulièrement cruciaux pour les personnes aux prises avec la discrimination intersectionnelle et avec des facteurs de vulnérabilité liés à la race, à la classe, à la sexualité et au genre. Ces médicaments doivent être considérés comme essentiels; il est primordial que la première phase du formulaire national inclue tous les médicaments et dispositifs de santé sexuelle et génésique.

À l’heure actuelle, des centaines de milliers de personnes tombent entre les mailles du filet et n’ont pas les moyens de se payer les médicaments et dispositifs dont elles ont besoin pour soutenir leur santé sexuelle et génésique. Une Stratégie nationale d’assurance-médicaments qui répond aux besoins de tous les individus respectera également leur santé et leurs droits sexuels et génésiques. Ceci inclut la capacité de gérer notre fertilité, de décider si l’on veut des enfants et à quel moment, d’avoir une grossesse saine, d’affirmer notre genre, et de prévenir, traiter ou prendre en charge des infections transmissibles sexuellement (ITS), y compris le VIH. Tous ces droits doivent être pris en considération dans l’élaboration de la liste des médicaments essentiels du Canada.

Une stratégie nationale d’assurance-médicaments doit inclure tous les médicaments pour la santé sexuelle et génésique et couvrir tous les individus, en particulier les plus marginalisés.

Action Canada continuera de travailler pour une stratégie nationale d'assurance-médicaments qui est universelle, à payeur unique et qui répond aux besoins de tous et toutes. 

Posté sur 2019-06-13
Type d'article
Déclaration
Sujets