Déclaration de solidarité pour la Journée de la visibilité trans

Trans Rights Flag

La vision d’Action Canada est celle d’un monde où toutes les personnes – y compris les personnes trans – ont le plein contrôle et peuvent décider librement de toutes les questions liées à leur sexualité, à leur reproduction et à leur genre.

Pour les personnes trans, cela signifie l’accès aux interventions et médicaments essentiels, sans retard ni contrôle d’accès par autorité médicale; une stratégie nationale d’assurance-médicaments où l’accès aux médicaments essentiels ne dépend pas du revenu ou de ressources financières; la possibilité de décider si elles veulent fonder une famille, de quelle façon et à quel moment, et de recevoir les soutiens appropriés et pertinents pour le faire; une éducation à la sexualité qui aborde le large éventail des possibilités relationnelles et familiales et qui aide activement les jeunes trans à connaître leurs corps et à pratiquer le sexe plus sécuritaire; la modification de notre conceptualisation restrictive et binaire des soins de santé, qui alimente des présupposés concernant quelles personnes ont besoin de quel type de soins, ce qui entraîne des obstacles et de graves impacts sur la santé; et la création d’un espace pour que les personnes trans puissent autodéterminer leur avenir et avoir accès aux informations et aux ressources dont elles ont besoin.

Nous sommes engagé-es à un monde où toutes les personnes trans peuvent vivre sans discrimination, sans violence, ni oppressions croisées, y compris les impacts supplémentaires du racisme sur la vie des Noir-es, des Autochtones et de toutes les personnes trans de couleur.

En plus de leur protection contre la violence, nous avons la vision d’un monde où les personnes trans peuvent s’épanouir et accéder à des soins de santé, des informations et des ressources spécifiques à leur identité trans. La COVID-19 a mis en évidence les disparités que rencontrent les personnes trans – l’accès aux soins d’affirmation de genre est plus limité et les déplacements à l’extérieur de la province ou du pays pour recevoir des soins sont de plus en plus difficiles (voire impossibles pour les personnes sans passeport ou sans ressources).

La COVID-19 a également réduit la capacité des personnes trans d’accéder à des espaces communautaires d’amitié, de soutien et de solidarité. Bien que l’éducation scolaire continue de se faire en ligne à travers le pays, les cours d’éducation sexuelle sont abolis dans de nombreuses écoles et les jeunes trans se trouvent privé-es d’apprentissages sur leurs corps, le sexe plus sécuritaire et le développement de relations saines et épanouissantes.

Nous nous engageons à lutter pour les droits trans, la justice, l’équité en santé et les ressources, et à continuer à travailler avec les communautés trans, non binaires et bispirituelles afin de combattre avec elles la transphobie et la transmisogynie!

Posté sur 2021-03-26
Type d'article
Déclaration
Sujets