Action Canada dénonce le projet de loi 2 du Québec

Action Canada dénonce le projet de loi 2 du Québec qui cimenterait la transphobie systémique dans la province et créerait un dangereux précédent.

Jeudi dernier, le ministre de la Justice du Québec, Simon Jolin-Barrette, a proposé des modifications au droit de la famille de la province sous la forme du projet de loi 2, un projet de loi qui réduirait les droits des personnes trans et les exposerait à davantage de discrimination.

Alors que les Québécois-es sont autorisé-e-s à changer la désignation du sexe sur les certificats de naissance et autres pièces d'identité depuis 2015, ce qui était déjà un processus ardu, le projet de loi 2 propose de modifier le Code civil pour restreindre ce droit aux personnes ayant subi une chirurgie de réassignation sexuelle. Les personnes n'ayant pas eu de chirurgie pourraient demander que la catégorie « sexe » soit renommée en « genre » et choisir le genre qui correspond à leur identité, mettant ainsi en danger de nombreuses personnes trans.

Le projet de loi sera étudié par une commission parlementaire et fera l'objet d'audiences publiques avant de pouvoir être adopté. Des groupes envisagent déjà une contestation judiciaire.

Veuillez suivre le Centre for Gender Advocacy et Le Conseil Québécois LGBT pour savoir comment soutenir les efforts pour contrer le projet de loi 2.

Posté sur 2021-10-29
Type d'article
Déclaration
Sujets